5 étapes avant de laisser son chien seul

5 étapes avant de laisser son chien seul

Le chien n'est pas un animal qui aime la solitude. La clé pour pouvoir laisser son chien seul est la préparation. C'est un apprentissage. Le chien doit apprendre à ne pas souffrir de la séparation.

Il faut faire comprendre à l'animal que rester seul n'est pas une fin tragique. Avant de partir, ignorer l'animal pendant 20 min environ pour qu'il ne se fasse pas des idées sur votre départ. Pareil pour le retour, il faut ignorer le chien 20 minutes après les retrouvailles.

Voici quelques renseignements nécessaires expliquant les 5 étapes à suivre avant de laisser son chien seul.

1- Symptômes d'anxiété du chien lors de la séparation

Le chien doit être préparé à rester seul afin qu'il ne ressente ni tristesse ni stress lors de la séparation, mais également pour qu'il évite de faire des bêtises durant l'absence de son maître. Certains comportements du chien démontrent qu'il éprouve de l'anxiété par rapport à la séparation.

Voici les plus fréquents :

  • Agitation du chien avant l'heure habituelle du départ du maître. Il peut aussi arriver qu'il se cache pour attirer l'attention de son maître.
  • Aboiement et hurlement lorsqu'il est seul.
  • Destruction de mobilier ou d'objets
  • Récupération des affaires de son maître qu'il éparpille un peu partout dans la maison
  • Agitation exagérée lors du retour du maître

2- Ne pas répondre immédiatement à ses sollicitations

Afin d'éviter ces comportements dus à l'anxiété, il faut préparer le chien à la séparation. Il doit pouvoir bien gérer l'absence de son maître.

Cela se fait progressivement et par étape. Les deux premières étapes sont les suivantes. : Tout d'abord, durant votre présence, il ne faut pas répondre immédiatement aux sollicitations du chien.

Par exemple, ne pas répondre instantanément à ses pleurs par des caresses ou le laisser dormir dans la chambre. Cela le rend dépendant.

3- Habituer-le progressivement à la séparation

Il faut l'habituer progressivement à la séparation. Augmenter petit à petit la durée de votre absence, de 2h jusqu'à une journée entière.

4- Dédramatiser la séparation

Il ne faut pas dramatiser le moment de la séparation. Ne pas mettre en place un rituel avant le départ. Le couvrir de mots tendres et rassurants ne fera qu'augmenter son anxiété. Il faut que le départ soit quelque chose de banal à ses yeux. Et dès votre retour, il ne faut pas faire preuve de débordement d'affection.

5- Sortir le chien avant le départ

Il faut sortir le chien avant le départ afin qu'il puisse faire ses besoins. L'objectif est aussi de lui permettre de se dépenser. Ce qui lui évitera de faire des bêtises à la maison, puisque son surplus d'énergie sera évacué.

Pour être rassuré, le chien doit avoir un espace dans la maison qui lui est personnellement attribué. Une cage sera pour lui un lieu de refuge confortable qui va le rassurer. Il ne faut pas oublier de lui laisser des objets avec lesquels il peut jouer. Il ne s'ennuiera pas et restera tranquille jusqu'à votre retour.

Nos articles